Organisations et projets soutenus

Organisations et projets soutenus en 2021

L'Office fédéral de la police (fedpol) soutient en 2021 les organisations suivantes engagées dans la prévention de la traite des êtres humains:

  • ACT212 – Centre de consultation et de formation sur les thèmes de la traite des êtres humains et de l'exploitation sexuelle (Berne): un montant de 51 600 francs a été alloué à ACT212 pour soutenir la ligne d'appel nationale. Les soupçons de traite des êtres humains et d'exploitation sexuelle peuvent être signalés et communiqués anonymement à ACT212. Ces signalements seront évalués puis transmis aux services compétents. Pour plus d'informations, veuillez vous adresser à Mme Irene Hirzel, tél. 079 477 80 97, www.act212.ch
  • Aspasie (Genève): une aide financière de 48 262.50 francs a été allouée à Aspasie pour cofinancer son projet "Prévention de l'exploitation sexuelle et accompagnement des victimes de traite des êtres humains aux fins d'exploitation sexuelle à Genève". Le projet consiste en diverses mesures visant à prévenir et à combattre la violence. Pour plus d'informations, veuillez vous adresser à Mme Pénélope Giacardy, tél. 022 732 68 28, www.aspasie.ch
  • ASTREE – Association de soutien aux victimes de traite et d'exploitation (Lausanne): un montant de 65 000 francs a été alloué à l'ASTREE afin de soutenir ses activités de détection des victimes de la traite des êtres humains. Le champ d'action de l'association comprend notamment la sensibilisation et la formation des collaborateurs de services qui sont en contact avec des personnes travaillant dans le milieu de la prostitution ou qui accompagnent des migrants ou des requérants d'asile. L'aide financière servira en outre à soutenir un service d'accueil et de consultation à bas seuil pour les migrants. Pour plus d'informations, veuillez vous adresser à Mme Angela Oriti ou à Mme Anne Ansermet Pagot, tél. 021 544 27 99, www.astree.ch
  • Au Cœur des Grottes (Genève): une aide financière de 50 000 francs a été allouée au Cœur des Grottes pour soutenir ses activités d'identification et de défense des victimes. Ces domaines d'activité comprennent l'adaptation et le développement des prestations offertes, l'élargissement des connaissances spécialisées relatives à la traite des êtres humains et l'échange avec d'autres organisations. Pour plus d'informations, veuillez vous adresser à Mme Carine Sakran, tél. 022 338 2480, www.coeur.ch
  • CSP – Centre social protestant (Genève): un montant de 36 500 francs a été alloué au CSP pour soutenir la "helpline" destinée aux victimes et aux témoins de traite d'êtres humains ainsi que le service de suivi juridique et social. Pour plus d'informations, veuillez vous adresser à M. Alain Bolle, tél. 022 807 07 00, www.csp.ch/geneve/
  • FAS Fondation neuchâteloise pour la coordination de l'action sociale (Neuchâtel): un montant de 14 975 francs a été alloué à la FAS pour soutenir son projet "Permanence-TEH.ne". Ce projet veut encourager la sensibilisation et l'échange d'informations des spécialistes de la traite des êtres humains. L'aide financière servira en outre à soutenir le conseil social et l'accueil des victimes sur place ou par téléphone. Pour plus d'informations, veuillez vous adresser à M. Steve Rüfenacht, tél. 032 886 80 01, www.fas-ne.ch
  • FIZ – Centre d'assistance aux migrantes et aux victimes de la traite des femmes (Zurich): un montant de 170 000 francs a été alloué au FIZ afin de soutenir "Makasi", le Centre d'intervention pour les victimes de la traite des femmes. "Makasi" est un programme régional de protection et de soutien des victimes de la traite qui offre, entre autres, un logement de protection pour ces dernières. Il a pour vocation de permettre aux victimes de décider elles-mêmes de l'orientation qu'elles veulent donner à leur vie sur le long terme et d'éviter qu'elles ne retombent dans une situation d'exploitation et de violence. Pour plus d'informations, veuillez vous adresser à Mme Lelia Hunziker, tél. 044 436 90 11, www.fiz-info.ch/
  • OIM – Organisation internationale pour les migrations (Berne): une aide financière de 67 062 francs a été allouée à I'OIM pour soutenir ses activités d'organisation de semaines d'action contre la traite des êtres humains. En 2021, l'accent sera mis sur la traite d'êtres humains aux fins d'exploitation de la force de travail. Pour plus d'informations, veuillez vous adresser à Mme Claire Potaux-Vésy, tél. 031 350 82 13, www.ch.iom.int
  • TRAFFICKING.CH – Trafficked Victim Unit (Fribourg): un montant de 60 000 francs a été alloué à Trafficking.ch pour soutenir ses activités. L'association gère un foyer d'accueil pour victimes de la traite des êtres humains, à disposition de tous les cantons et autorités 24h/24. Pour plus d'informations, veuillez vous adresser à M. Stephan Fuchs, tél. 044 585 35 45, www.trafficking.ch

Dernière modification 15.02.2021

Début de la page

https://www.fedpol.admin.ch/content/fedpol/fr/home/kriminalitaet/menschenhandel/fh/finanzhilfen/unterstuetzte_org.html