Renoncer à l’introduction de l’initiative populaire générale

Berne. Le Conseil fédéral est également d’avis que la loi réglementant la procédure applicable à l’initiative populaire générale ne constitue pas une solution praticable. Aussi estime-t-il qu’il se justifie d’abroger la modification constitutionnelle du 9 février 2003, se ralliant ainsi aux propositions contenues dans une intervention parlementaire consacrée à ce sujet. Telles sont les conclusions auxquelles est parvenu le Conseil fédéral dans l’avis qui a été publié mercredi.

La Constitution ne doit pas contenir des dispositions impossibles à mettre en œuvre, poursuit le Conseil fédéral. Cela nuirait à la crédibilité des institutions politiques. Il se rallie donc aux conclusions de la Commission des institutions politiques du Conseil national qui propose d’abroger la modification constitutionnelle du 9 février 2003. Rappelons que le Parlement n’était pas entré en matière sur le projet de loi réglementant la procédure applicable à l’initiative populaire générale, considérant que la procédure proposée était compliquée, quasiment impossible à mettre en œuvre et excessivement longue.

Documents

Dernière modification 16.04.2008

Début de la page

Contact

Office fédéral de la justice
Bundesrain 20
CH-3003 Berne
T +41 58 462 48 48

Imprimer contact

https://www.bj.admin.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/news/2008/2008-04-16.html