La conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf au Comité mixte Schengen

Communiqués, DFJP, 04.06.2009

Berne. La conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf, cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP), a participé jeudi à la réunion du Comité mixte Schengen des ministres de la Justice et de l’Intérieur, qui se tenait à Luxembourg. Outre le Système d’information Schengen II (SIS II) et le système d’information sur les visas (VIS), le comité a abordé la question de la procédure concernant l’accueil éventuel de détenus de Guantánamo.

Le Comité mixte Schengen, qui réunit régulièrement les ministres de la Justice et de l’Intérieur des Etats membres de l’UE et des Etats associés à Schengen, a siégé jeudi à Luxembourg. Il a notamment fait le point sur l’avancement de la mise en œuvre du SIS II et du VIS. Concernant le SIS II, le comité a fixé pour la suite des étapes concrètes qui, si elles n’étaient pas atteintes, entraîneraient l’abandon du projet SIS II au profit de la poursuite du développement du SIS I, à moins que le Conseil n’en décide autrement, à la majorité qualifiée, dans un délai de deux mois.

Dans la perspective d’un possible accueil de détenus du camp de prisonniers américain de Guantánamo, le comité s’est mis d’accord sur un échange d’informations : tous les Etats membres de l’UE et tous les Etats Schengen doivent s’informer les uns les autres des démarches qu’ils entreprennent dans ce dossier. L’accueil d’anciens détenus de Guantanámo reste cependant de la compétence exclusive de chaque Etat membre de l’UE ou Etat Schengen.

A l’issue de la séance du Comité mixte, une cérémonie en l’honneur de la Suisse, nouvel Etat membre de Schengen, était prévue au programme, dans la localité de Schengen.

Contact / renseignements
Hanspeter Mock, Bureau de l’intégration DFAE/DFE, T +41 31 322 23 06, Contact
Service d'information DFJP, T +41 58 462 18 18, Contact