Le conseiller fédéral Blocher participe à une réunion ministérielle sur le Système d'information Schengen

Communiqués, DFJP, 05.12.2006

Bruxelles. Réuni à Bruxelles au niveau des ministres de la justice et de l’intérieur, le Comité mixte Schengen s’est penché sur le Système d’information Schengen SIS II. La Suisse était représentée par le conseiller fédéral Christoph Blocher, chef du Département fédéral de justice et police.

Le principal objet de discussion de la séance était le Système d’information Schengen et son évolution vers un nouveau système de recherche (SIS II). Suite à des problèmes d’ordre technique et administratif du côté de l’UE, l’introduction du SIS II sera retardée. Le Portugal a donc proposé, à titre de solution transitoire, de mettre à disposition des nouveaux Etats membre de l’UE, ainsi que des Etats associés, une copie du SIS I portugais, sous l’appellation « SISone4ALL ». Cette solution permettrait un raccordement technique des nouveaux Etats Schengen au SIS existant et, partant, une ouverture des frontières intérieures en 2008, selon le calendrier prévu, malgré le report de l’introduction du SIS II. La Suisse s’est jusqu’ici toujours prononcée en faveur d’un raccordement au SIS II, prévoyant d’effectuer les travaux de mise en œuvre nécessaires à l’automne 2008. Ces travaux sont en cours selon le calendrier prévu. La délégation suisse a pris acte, tout en le regrettant, du fait que du côté de l’UE, les travaux d’introduction du SIS II ne seront sans doute effectués qu’après l’automne 2008. Les Etats Schengen actuels se sont prononcés pour la solution transitoire « SISone4ALL », alors que la Suisse, pour sa part, continue de privilégier un raccordement au SIS II. Une décision ne sera toutefois prise que lorsque le nouveau calendrier de mise en œuvre définitif de l’UE pour l’introduction du SIS II aura été présenté, selon toute vraisemblance à l’été 2007.

 

En marge de la réunion, M. Blocher a eu des entretiens bilatéraux avec les ministres de la justice de l’Allemagne, Mme Brigitte Zypries, et du Portugal, M. Alberto Bernardes Costa. Lundi soir, M. Blocher s’était déjà entretenu avec les ministres de la justice de la Norvège, M. Knut Storberget, et de l’Islande, M. Björn Bjarnason. Ces deux Etats sont également associés à Schengen.

Contact / renseignements
Informationsdienst EJPD, T +41 58 462 18 18, Contact