L’extradition d’Achraf vers l’Espagne a été décidée

Communiqués, OFJ, 28.01.2005

Berne, le 28.01.2005. L’Office fédéral de la justice (OFJ) a pris la décision d’extrader Mohammed Achraf vers l’Espagne. M. Achraf dispose d’un délai de 30 jours pour interjeter un recours au Tribunal fédéral contre la décision d’extradition de l’OFJ.

Le 21 octobre 2004, Mohammed Achraf, qui était alors détenu à la prison de l’aéroport de Zurich en vue de son expulsion, a été placé en détention aux fins d’extradition sur la base d’un mandat de recherche international émis par Interpol Madrid. Comme il ressort de la demande formelle d’extradition, les autorités espagnoles soupçonnent Mohammed Achraf d’être un membre dirigeant d’une cellule islamiste radicale et d’avoir préparé, avec d’autres personnes, un attentat à l’explosif contre un tribunal à Madrid.

Depuis le 22 octobre 2004, Mohammed Achraf se trouve également en détention préventive dans le cadre d’une procédure pénale ouverte par le Ministère public de la Confédération (MPC) pour d’éventuels actes préparatoires commis en Suisse. D’entente avec le MPC, l’OFJ est arrivé à la conclusion qu’actuellement, la priorité devait être accordée à l’extradition et ainsi à la procédure pénale espagnole. Cette extradition devrait permettre une évaluation complète de toutes les infractions imputées au suspect ainsi qu’un jugement homogène de tous les co-inculpés en Espagne. Une telle procédure correspond à la pratique et à la jurisprudence usuelle.

Contact / renseignements
Folco Galli, Office fédéral de la justice, T +41 31 322 77 88, Contact