Les poursuites traitées par voie électronique dépassent le million

Communiqués, OFJ, 03.02.2017

Berne. En 2016 et pour la première fois, les procédures de poursuite qui ont été traitées par le réseau e-LP dépassent le million. Plus de la moitié de toutes les réquisitions de poursuite des cantons de Neuchâtel et de Genève ont même été transmises par ce biais.

En 2016, plus d’un tiers ou plus d’un million de procédures de poursuite ont été traitées par voie électronique en Suisse. En 2015, cette proportion s’élevait à un quart, en 2014 à un cinquième, en 2013 à un sixième et en 2012, une réquisition sur sept a été transmise par ce moyen.

Alors qu’au début du projet le canton de Fribourg avait longtemps figuré en tête de liste, cette position a été reprise l’an dernier par les cantons de Neuchâtel (plus de 55 %) et de Genève (plus de 50 %).

Projet lancé en 2007

La norme e-LP d’échange des données dans le domaine des poursuites a été développée par l’Office fédéral de la justice en collaboration avec les offices des poursuites, les créanciers ainsi que les fabricants de logiciels. Lancé en 2007, le projet comptait à la fin de l’année 32 réquisitions de poursuite électroniques, nombre qui a lentement augmenté les années suivantes. La norme e-LP a été développée pour les envois en masse et est utilisée par tous les offices des poursuites en Suisse. Depuis 2011, ces derniers sont d’ailleurs tenus d’accepter les actes qui leur sont envoyés par voie électronique.

Infos complémentaires

vers le haut Dernière modification 03.02.2017

Contact

Urs Paul Holenstein Office fédéral de la justice
T
+41 58 463 53 36
Contact