Alfredo Hawit consent à son extradition aux Etats-Unis

Mots-clés: Corruption | Extradition

Communiqués, OFJ, 06.01.2016

Berne. Alfredo Hawit, président de la Confédération de football d’Amérique centrale et des Caraïbes (CONCACAF) et vice-président de la FIFA, a accepté aujourd’hui d’être extradé aux Etats-Unis. L’OFJ a ainsi pu donner son aval dans le cadre d’une procédure simplifiée.

Alfredo Hawit a été arrêté à Zurich et placé en détention en vue de son extradition, le 3 décembre 2015, sur demande des autorités américaines. Le parquet du district Est de New York le soupçonne d’avoir reçu d’entreprises commerciales sportives des pots-de-vin de plusieurs millions de dollars en l’échange de droits de commercialisation en lien avec la diffusion de tournois en Amérique latine.

Lors de sa première audition par la police cantonale de Zurich, après son arrestation, Alfredo Hawit s’était opposé à son extradition. L’OFJ avait donc demandé aux Etats-Unis de lui adresser une demande d’extradition formelle. Aujourd’hui, lors d’une deuxième audition, le citoyen hondurien a finalement consenti à son extradition aux Etats-Unis, que l’OFJ a aussitôt autorisée dans le cadre d’une procédure simplifiée. Conformément à la loi sur l’entraide pénale internationale, la police américaine a dix jours pour le prendre en charge et l’emmener aus Etats-Unis. Pour des raisons de sécurité et conformément aux règles de la protection de la personnalité, aucune information ne sera fournie sur le moment où le détenu sera remis.

Infos complémentaires

Documents

Traduction en espagnol

vers le haut Dernière modification 06.01.2016

Contact

Ingrid Ryser Office fédéral de la justice
T
+41 58 462 48 48
Contact