Extradition de Tomas Pitr vers la République tchèque : décision de l’OFJ

Mots-clés: Extradition

Communiqués, OFJ, 17.12.2010

Berne. L’Office fédéral de la justice (OFJ) a autorisé l’extradition de M. Tomas Pitr vers la République tchèque. Le ressortissant tchèque peut faire recours contre cette décision devant le Tribunal pénal fédéral dans les 30 jours.

Depuis son arrestation à St. Moritz le 27 juillet 2010, M. Tomas Pitr se trouve en détention en vue de l’extradition. Les autorités tchèques ont demandé le 6 août, sur la base de deux condamnations, qu’il leur soit remis afin de purger une peine privative de liberté de six ans au total dans ce pays. L’OFJ a conclu, dans sa décision, que toutes les conditions d’une extradition étaient réunies. En particulier, les délits économiques et fiscaux invoqués dans la demande de la République tchèque ont punissables en Suisse (principe de la double incrimination).

La décision d’extradition n’est pas encore exécutoire, M. Pitr pouvant faire recours devant le Tribunal pénal fédéral dans les 30 jours. L’arrêt du Tribunal pénal fédéral pourra à son tour être déféré devant le Tribunal fédéral.

vers le haut Dernière modification 17.12.2010

Contact

Office fédéral de la justice
T
+41 58 462 48 48
Contact