La Fédération internationale de gymnastique acquiert deux parcelles à Lausanne

Le Conseil fédéral a fait droit à la requête de la Fédération pour des motifs tenant à l’intérêt supérieur de la Suisse.

Communiqués, DFJP, 01.07.2009

Berne. La Fédération internationale de gymnastique (FIG) peut acquérir deux parcelles à Lausanne sans devoir obtenir une autorisation au sens de la Lex Koller (loi fédérale sur l’acquisition d’immeubles par des personnes à l’étranger). Mercredi, le Conseil fédéral a décidé de faire droit à sa requête pour des motifs tenant à l’intérêt supérieur de la Confédération.

L’une des parcelles est déjà occupée par le siège de la FIG ; quant à l’autre qui est libre de construction, elle est censée permettre, à terme, l’agrandissement du siège. La FIG joue un rôle éminent sur le plan de la politique sportive sans parler de l’importance qu’elle revêt du point de vue économique. A noter que, ces dernières années, le Conseil fédéral a fait droit, pour les mêmes motifs, à des requêtes identiques émanant de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) et de la Fédération internationale de volley-ball (FIVB).

vers le haut Dernière modification 01.07.2009

Contact

Contact / renseignements

Karsten Karau Office fédéral de la justice
T
+41 58 462 41 63
Contact